Musée Soulages

Sérigraphie n°1, 1973

C’est la première épreuve de Pierre Soulages par sérigraphie. La matrice, écran de tissu tendu sur un cadre, est posée sur le papier. L’encre passe à travers l’écran afin de se déposer sur le papier. Des caches permettent d’occulter certaines parties pour réaliser des formes ou appliquer des couleurs. Cette technique d’impression ne nécessite pas l’aide d’une presse et offre de ce fait une certaine immédiateté dont Soulages joue. Et si la sérigraphie permet la reproduction d’un modèle à son identique, lui, absorbé par la matière et le procédé, recherche à chaque impression l’originalité de chacun des tirages produisant ainsi des pièces uniques dues aux coulures et imperfections. Soulages utilise cette technique essentiellement pour répondre à des commandes de réalisation d’affiches d’événements culturels.