Musée Soulages

Peinture, 324 x 362 cm, 1986 ( Polyptyque I )

« Mon instrument n’est pas le noir mais la lumière réfléchie par le noir ». Certes, une grande partie des œuvres de Pierre Soulages est peinte avec pour seule couleur le noir, mais l’artiste révolutionne la peinture dès 1979 et fait en sorte que de ce pigment naisse une certaine lumière. Le noir, couleur des origines, devient émetteur de clarté, c’est l’Outrenoir. L’artiste crée ces effets de lumières en jouant sur la texture même de la peinture : il l’épaissit, la strie, crée des contrastes entre reliefs et aplats.

Polyptyque (4 éléments de 81 x 362 cm superposés).