La création du concept

Une structure comme empreinte d’une histoire

Le projet culturel & scientifique du musée Soulages a été pensé de manière à croiser l’histoire de Pierre Soulages avec sa création : à savoir les peintures sur papier et sur toile, l’oeuvre imprimé et les vitraux.

« Il met en évidence des processus de la création artistique, la part de inattendu dans la recherche et, sans pédagogie banale, espère ouvrir les yeux, éveiller l’esprit sur ce qu’est la création artistique en général. » Pierre Soulages, Janvier 2014.

L’accent sur la lumière

Les 1 700m2 d’exposition permanente sont conçus pour accueillir toute la variété de l’oeuvre de Pierre Soulages. La lumière qui pénètre l’espace muséal est parfaitement contrôlée pour mieux apprécier les œuvres sur papier et Brous de noix qui sont plongés volontairement dans la pénombre.

Des espaces plus éclairés mettent en valeur les cartons des vitraux de Conques.

Ainsi, aux salles hautes et claires se succèdent d’autres, plus basses et obscurcies, produisant ainsi des ambiances lumineuses très différentes et intentionnellement alternées.

Liberté du parcours et pédagogie

Scénographié en concertation avec Philippe Maffre (MAW architecte), le parcours du musée est très libre.

Il est organisé autour de la technique et de la matérialité des oeuvres présentées de Pierre Soulages. Il est aussi ponctué d’aide à la visite avec des fonds documentaires, images, textes et films d’archives.

Un musée pas comme les autres

Une salle d’exposition temporaire de 500m2 est dédiée à d’autres artistes, conformément aux souhaits de Pierre Soulages. Cet espace présente des artistes et des mouvements, modernes et contemporains, guidés par l’expérimentation technique ainsi que l’invention.

« Je n’ai jamais aimé les musées monographiques mais celui-ci ne sera pas un musée comme les autres. L’accent sera mis sur la création, sur la manière dont naissent les œuvres, et il sera surtout ouvert aux autres artistes, à la création contemporaine. » Pierre Soulages