Musée Soulages

L'année d'une donation exceptionnelle... et d'un label

Pierre Soulages et son épouse Colette accordent une donation exceptionnelle de 250 œuvres et 250 documents à la communauté d’agglomération du Grand Rodez. L’acte notarié établissant la donation, les charges et les conditions est signé le 13 septembre 2005. La collection est labellisée « musée de France » et afin de l’accueillir, le Grand Rodez engage les démarches pour l’édification d’un nouvel équipement culturel sur le site du Foirail.

Toutes les techniques de l'artiste

Point de départ de la création de ce musée, cette première donation est la plus importante octroyée en France par un artiste vivant. Elle comprend :

- des œuvres de jeunesse de Pierre Soulages qui sont des peintures figuratives des « années d’avant » 1934-1938.

- 21 huiles sur toile, sélection d’œuvres des années 1940 à 1970, rendant compte de l’utilisation partielle puis complète du noir. Les tableaux de 1946 à 1950 sont les premières oeuvres présentées par Pierre Soulages dans des expositions en France, en Europe, aux Etats-Unis.

- 100 peintures sur papier produites à partir de 1946. Cette période marque véritablement le début des peintures abstraites et la domination nouvelle du noir, dont les précieux Brous de noix, où flotte le souvenir des statues-menhirs du musée Fenaille de Rodez. Peu représentées dans les collections publiques, ces oeuvres des années 1946-1948 comptent parmi les pièces majeures de l’artiste, au même titre que les Outrenoirs dès 1979. Les peintures sur papier forment un ensemble unique qui va jusqu’aux gouaches linéaires, épurées, des années 70.

- la totalité de l’œuvre imprimé qui représente 49 eaux-fortes, 41 lithographies et 26 sérigraphies. Les cuivres et les matrices joints à la donation permettent de révéler les secrets sur la genèse de ces œuvres.

- trois bronzes de 1975-1977, sortes de stèles créées à partir des plaques de cuivre matrice des gravures.

- deux peintures incluses dans le verre de 1979, à la croisée de la peinture et de la sculpture.

- la totalité des travaux préparatoires aux vitraux de Conques de 1987 à 1994. Les cartons de grandeur nature sur des panneaux de mélaminé ont servi de modèle ; les notes et dessins témoignent de la recherche tant artistique que technique de part la mise au point d’un verre particulier.

- un important fonds documentaire rassemblé par Pierre Soulages : ouvrages, catalogues, films, archives et correspondances.

Une seconde donation est consentie

Peinture, 324 x 362 cm, 1986 (Polyptique I)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En novembre 2012, le couple Soulages octroie une deuxième donation à la communauté d’agglomération du Grand Rodez. Celle-ci comprend 14 peintures sur toile : certaines réalisées entre 1946 et 1948, des œuvres importantes de 1964 et 1967 et un précieux Outrenoir de 1986.

Ces donations de Pierre et Colette Soulages (2005 et 2012) constituent le fonds le plus complet sur les trente premières années de créations de l’artiste. Elles témoignent de la volonté des époux de transmettre une expérience d’artiste pour la vision d’une création plus universelle.