Brous de noix et peintures sur papier

La donation de Pierre et Colette Soulages rassemble près de 100 peintures sur papier dont les précieux Brous de noix. Commencés au milieu des années 40, les brous de noix mettent en valeur un matériau propre à l’artisan et manifestent dès l’origine la conception très personnelle de l’abstraction chez Soulages.

Peu représentées dans les collections publiques, ces œuvres des années 1946-1948 comptent parmi les pièces majeurs de l’artiste, au même titre que les Outrenoirs dès 1979. Les peintures sur papier forment un ensemble unique qui va jusqu’aux gouaches linéaires, épurées des années 70.